Se mettre en colère développe la cellulite !

Et si se mettre en colère développerait la cellulite * ?

Cellulite ? Marre de la peau d'orange  !

On a tous et toutes des bonnes raisons pour se mettre en colère ; un collègue qui nous agace, un patron qui nous frustre, un enfant qui n’écoute pas ce qu’on lui dit et se borne à n’en faire qu’à sa tête, des bouchons qui n’en finissent pas…et là c’est le tapis rouge à l’énervement, colère et frustration ; et tout notre corps se retrouve submergé par la décharge d’une substance très puissante qui se nomme le cortisol.

Le cortisol, on le fabrique également quand nous dormons, c’est la substance qui nous tire de notre sommeil quand nous dormons très très profondément, c’est ce qu’on appelle aussi le sommeil paradoxal. D’ailleurs, cette phrase de sommeil ne dure pas très longtemps. Lorsqu’on est dans cette phase, nous sommes très proche du coma (si nous étions sur encéphalogramme). Et pour sortir de cette phase, il faut une substance chimique entraiment puissante pour nous réveiller et c’est là qu’intervient le cortisol. D’où l’expression : je suis comateux aujourd’hui…quand j’ai été réveillé de façon inopinée.

En nous mettant en colère, on fabrique tellement de cortisol que cela devient un poison tout entier pour notre corps. Du coup, le cerveau envoie une armée complète pour dégager le cortisol de notre corps par l’urine et les glandes sudoripares ; et pendant ce temps, notre corps se retrouvent totalement dépourvus de défenses immunitaires car elles sont mobilisées pour enrayer le cortisol de notre corps. Il faut savoir que pour 5 toutes petites minutes de colère, il faut 5 heures pour que notre corps soit débarrassé de cette substance toxique. Et pendant ces 5 heures nous sommes totalement à fleur de peau. Qui n’a jamais connu avoir eu en après-midi un gros énervement, une grosse frustration ou une grosse colère et penser que tout était fini en rentrant chez soi. Et là, ta femme ou ton mari te demande « Comment s’est passé ta journée aujourd’hui ? » et là patatra…tu ne sais absolument pourquoi et d’où cela vient, et la colère remonte…et là c’est reparti pour 5 heures à nouveau avec un trop plein de cortisol dans le sang, baisse des défenses immunitaires et être fleur de peau…

Le cortisol, se retrouvant dans le sang, monte donc au cerveau et il tue les cellules de l’hippocampe. Il faut savoir que ce dernier à pour fonction de remettre les choses au calme. Donc, plus je suis en colère, plus je suis frustrée, et plus je suis entrain de fabriquer un système où je vais être de plus en plus énervé et frustré. En clair, je me tue à petit feu…

Mais surtout, c’est que le cortisol stocke les graisses :

  • Les graisses en général
  • Dans les tissus adipeux

Alors oui, se mettre en colère favorise le stockage de la cellulite !

baba cool

Crédit photo @shiva_mylife

Donc, il le conviendra, au moins pour ce dernier point, c’est une très bonne raison de ne plus se mettre en colère, d’être bien dans sa tête, d’être zen, d’être cool, d’être baba cool 😊 !

*Tiré de la conférence de David Lefrançois – La pensée positive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>