Conseils avec les préparations DIY pour toutes les peaux à problèmes

Pourquoi être vigilant avec les préparations en DIY pour les peaux irritées, sensibles, à imperfections, acné…?

Conseils sur les préparations DIY

Jouer à l’apprenti sorcier, on le fait depuis la nuit des temps. Dès notre jeune enfance, on a aimé imiter nos parents, frères, soeurs, cousines…en jouant à la dinette, à la cuisine ou en jouant à l’apprenti chimiste en confectionnant soit même des expériences tirées du magazine E=M6 !

Mais faire sa propre tambouille, avec des huiles achetées par-ci ou par-là, réaliser une recette sans avoir de connaissances chimiques et moléculaires et en se basant uniquement sur des données piocher à droite et à gauche sur Internet, où parfois les inepties sont répétées à l’infinie, il convient d’être prudent pour soi et sa peau !

En effet, aujourd’hui, les dermatologues rencontrent de plus en plus de cas d‘irritations dermocaustiques, c’est-à-dire des peaux en souffrance allant jusqu’aux brûlures touchant des personnes qui ont voulu tester des recettes maison à partir d’huiles essentielles, entre autres.

Lorsqu’on parcourt différents sites revendant des huiles essentielles pures, c’est un véritable défilé de recettes en tout sens qui proposent de soigner, traiter et guérir telles ou telles problématiques. Les huiles essentielles sont issues de la pharmacopée pour certaines et on peut s’appuyer sur des recherches scientifiques qui vont avoir telles ou telles interactions. Les huiles essentielles étant volatiles ont un fort pouvoir pénétratoire , passent dans la couche épidermique et donc ce n’est pas anondin !

L’agence nationale de la santé et du médicament impose des procédures draconiennes pour les fabricants de cosmétiques utilisant des huiles essentielles dans leurs produits ce qui est véritablement une bonne chose pour le respect de la santé de l’utilisateur. Le fabricant est dans donc l’obligation des respecter des normes strictes ne permettant pas de faire n’importe quoi, de ne pas mettre n’importe quelle dose, et n’importe quelle huile. La recherche est en constante évolution et ce garde fou permet de sécuriser au maximum  le périmètre des huiles essentielles dans les cosmétiques.

En faisant ses propres cosmétiques, les limites autorisées par l’ANSM sont très largement franchies et donc l’utilisation des huiles essentielles sont trop souvent utilisées en trop grand volume pour un même cosmétique. La majorité du temps, ce n’est pas qu’une seule huile essentielle qui est mise en surdose, mais plusieurs, voire une dizaine pour un  même cosmétique. Lorsque les HE sont utilisés sur une très courte durée, il n’y aurait pas lieu de s’affoler, mais c’est surtout, le fait de la répétition et de la durée des utilisations par les consommatrices de DIY : shampoing, crème, émollient, démaquillant, masque…

Certaines huiles essentielles peuvent avoir des interactions médicamenteuses, peuvent être toxiques voire cancérogènes. Et pourtant toutes ces huiles sont vendues en libre service et dans la majorité du temps sans conseil. Elles se retrouvent au coeur des recettes DIY sans recommandation ou que très peu. Même s’il est écrit ne pas utiliser avant 7 ans, ou par une femme enceinte, nous les savons très bien, qu’une fois dans les mains du consommateur(rice), nous ne ne savons absolument pas comment cette HE va être utilisée. La fabricant de cosmétiques a une responsabilité de mise sur le marché. Il a le devoir de réaliser des produits dans les normes et qui tiennent également leur promesse et en toute sécurité pour le consommateur.

C’est pourquoi il convient d’être extrêmement vigilant dans le cadre de vos préparations, dans la cadre d’utilisation de chaque huile et surtout ne pas vous cantonnez à ce que vous lisez sur Internet ou dans certains livres qui s’appuient plus sur des approches empiriques que scientifiques. Il est préférable de se rapprocher d’un professionnel ayant un diplôme reconnu ou une expérience significative pour demander des conseils personnalisés en fonction de problématiques et réponses recherchées.

Aujourd’hui chez Indemne, nous avons beaucoup de personnes qui viennent vers nous justement car nous avons des produits exclusivement composés d’huiles essentielles et huiles végétales prêtes à l’emploi pour traiter les problèmes de peau mais avec des justes doses ! :-)

>> Pour découvrir nos produit c’est par ici

Et si les huiles essentielles nous éveillaient les sens !

Huiles essentielles, révélatrices de sens

Les huiles essentielles sont connues et souvent utilisées pour leurs propriétés anti inflammatoire comme l’huile essentielle de Bois de Cadier, calmante et sédative comme la Camomille romaine ou Lavande officinale, antifongique comme le Palmarosa, anti microbienne comme l’essence de Citron ou encore antispasmodique comme la Menthe poivrée.

Hors les huiles essentielles de part leurs molécules volatiles vont agir de plusieurs façons au niveau des sens et entre autres au niveau olfactif et au niveau cutanée. Il faut savoir que c’est quasi une exception française d’ingérer les huiles essentielles et que les pays anglo-saxons les utilisent majoritairement en diffusion voire massage.

En effet certaines huiles essentielles ont des propriétés qui vont permettre d’avoir une action sur le cerveau au niveau du cortex et du système limbique là où sont situés nos émotions et vous permettent d’agir comme un déclencheur de bien-être ! On parle alors de thérapie olfactive dont plusieurs bibliographies font référence dont par exemple que l’essence de Vanille a des effets anti dépresseurs ou encore le Geranium rosa permet aux femmes accouchant de leur premier enfant une diminution du stress, ou encore que la Camomille romaine agit sur l’hypertension et en soin palliatif.

Dans nos vie stressées, remplies d’énergies négatives, de gestions conflictuelles, même lorsque l’amour est pourtant présent, il est possible de connaître des baisses du désir, et d’ailleurs c’est tout à fait normal. Notre cerveau préoccupé par ces difficultés, ne permet pas au corps de se détendre et de lâcher prise. Et parfois une petite aide pourrait être la bienvenue et faire du bien 😉 ! Les huiles essentielles peuvent alors jouer un rôle pour relancer le désir et la machine, permettez-moi l’expression ! En effet certaines molécules d’huiles essentielles contenues par exemple dans l’Ylang ylang ou l’Orange douce vont permettre d’agir tel un déclencheur de lâcher prise ! En couplant le côté olfactif et massage du corps, de la tête et des cheveux, une détente profonde s’opérera et vous permettra de vous retrouver. L’idée est de pouvoir allier ce massage avec votre conjoint ou chacun recevra sa petite dose d’huiles essentielles et de massages pour un gros câlin.

Profitez de tout ce mois de février, le mois de l’amour, pour vous retrouver, décompresser entre deux chutes de neige, crêpes et un dimanche pyjama…il y a de quoi faire pour une zenitude assurée ❤️ ❤

Baba cool sont les huiles parfaites pour retrouver un lâcher prise et une zenitude.
Formulé dans un complexe d’huiles essentielles et végétales, il est à utiliser dès que vous en ressentez le besoin pour votre corps et les cheveux. Ces huiles de soins parfumées à Vanille-Coco ou à l’Amandier un duo hippie très chic !

Et que l’amour soit avec vous ❣️

Votre bougie maison 100% vegan avec les recettes d’Indemne

Après notre huile de soin pailletée, découvrez notre bougie maison 100% vegan.

photo bougie blog

À l’occasion de la fête de la chandelle (chandeleur), l’équipe Indemne vous propose un DIY facile et rapide à faire. Parce que nous aimons créer, nous aimons transformer, déformer, et récréer, notre recette du jour est réalisée à partir de notre huile de soin parfumée Baba Cool. Comme vous le savez, ou pas 😉 (mais maintenant vous le saurez !) Baba cool existe en 2 parfums naturels et formulés à partir d’une vingtaine d’huiles essentielles, rien que cela ! Un véritable complexe d’huiles essentielles basé sur l’olfactothérapie, une réelle expérience sensorielle à vivre, qui vous permet de retrouver un calme intérieur et donc être bien dans votre peau. Vous avez le choix entre Amandier ou Vanille-Coco (et oui pour le parfum, on vous laisse le choix pour réaliser votre DIY 😊 !).

Pour réussir votre bougie, vous devez vous munir de :

  • Selon vos envies : 1 huile Baba Cool Amandier ou Vanille-Coco (35 ml)*
  • 45g de cire de soja (ou autre cire végétale)*
  • 1 bol + 1 casserole (pour le bain-marie)
  • 1 spatule ou mini fouet
  • 1 grosse pince à linge
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 mèche de bougie + son socle
  • Et 1 pot en verre de votre choix

LA recette d’Indemne :

  • Étape 1 : Faire fondre la cire au bain-marie et retirer la du feu
  • Étape 2 : Fixer la mèche et le socle au fond du pot en verre, après les avoir plongés dans la cire légèrement refroidie
  • Étape 3 : Mélanger l’huile Baba Cool avec la cire
  • Étape 4 : Fixer la mèche bien droite à l’aide la pince à linge, puis faire couler la cire et laisser la refroidir
  • Étape 5 : Couper la mèche pour laisser environ 3/4 cm de la bougie de manière pour que cela se consume correctement

BOUGIE MAISON_TUTO PHOTOS

 

Et voilà, c’est terminé ! Alors que ce soit par superstition ou par simple plaisir, pensez à allumer votre bougie lors de votre dégustation de crêpes** pour votre soirée de la chandeleur, elle vous procurera un peu de douceur et de bonne humeur !

*pour une bougie de 75G

**nous cela sera citron et sucre de canne bio, et vous ?

Interview de pro : Magali, médecin dermatologue

Interview avec Magali, médecin dermatologue à Chambery

Interview Dermatologue

Bonjour Magali, vous êtes dermatologue à Chambery, quelles sont les problématiques de peau que vous rencontrez le plus ? Est-ce que les pathologies dermatologiques ont évolué depuis votre installation ?

Les problèmes cutanés les plus fréquents concernent les cancers de la peau, dépistage, traitement, suivi et prévention. Oui la population vieillit et les lésions de la peau pré cancéreuses liées à l’âge et au soleil sont en augmentation constantes.

Vous vous êtes intéressée rapidement à la problématique atopique, qu’est-ce qui vous a poussé à en arriver là ? Qu’est-ce que vous avez mis en place pour aider vos patients ?

J’ai augmenté mes connaissances universitaires par l’apport de la micro nutrition et de la psychanalyse il y a environ 30 ans. La dermatite atopique est la maladie où ces trois univers peuvent s’additionner pour optimiser la prise en charge. Le traitement de la flore intestinale et l’équilibrage alimentaire sont pour moi aussi importants que les soins locaux J’ai mis à disposition des patients un blog, puis depuis cet été un site www.mag-da.fr  dans lequel j’ai colligé tous mes travaux et toutes mes créations en accès direct hormis les livres. Ainsi sont mis à disposition des jeux et des textes pour les enfants, des dessins ludiques pour les adultes, des power point pour les professionnels et des engagements dans les écoles pour lutter contre les discriminations liés aux regards sur la peau atopique.

En tant que médecin dermatologue, conseillez-vous des solutions alternatives à la cortisone ou autres produits à base de paraffine, par exemple des solutions naturelles et bio ? 

Je ne suis pas corticophobe, mais je respecte les patients qui ne souhaiteraient toujours pas y avoir recours après en avoir franchement discuter auparavant. Je conseille alors de se tourner vers les  huiles essentielles, sans les connaitre pour autant. Je fais confiance aux spécialistes qui les connaissent. Il y a un dicton savoyard qui dit « à chacun son métier et les vaches sont bien gardées » ! 

Que pensez-vous des produits Indemne et entre autre pour votre approche de la dermatite atoptique ? Les avez-vous déjà conseillés et pourquoi ? 

J’ai déjà essayé et conseillé la marque Indemne à des patients avec un excellent retour. Il s’agissait pour autant de patients souffrant d’un eczéma atopique léger. Ne connaissant pas les huiles essentielles, je fais confiance aux professionnels experts en la matière. Il est alors d’autant plus facile pour le patient de s’adresser à un laboratoire qui propose des produits finis, clefs en main pourrait-on dire, prêts à l’emploi selon l’indication qu’ils choisiront. Le retour patient que j’ai eu sur vos produits est très bon tant en termes d’efficacité que de confort.

Vous êtes également l’auteur de différents ouvrages, qu’est-ce qui aideraient les patients dans leur lecture ? 

Le livre que je conseille en tout premier est « Changer son regard sur l’eczéma », le patient atopique se reconnaitra, sa famille comprendra mieux ses problèmes et les soignants mesureront mieux le fossé qui sépare le discours universitaire classique et les attentes du patient. Pour les patients qui n’ont pas l’habitude de lire, je conseille mon dernier ouvrage « 50 dessins pour raconter la dermatite atopique ».

Témoignage de pro : Maëg Moreau, Ostéopathe

Nous avons régulièrement des retours du corps médical et paramédical concernant l’utilisation et recommandation de nos produits Indemne, complexes d’huiles essentielles et d’huiles végétales prêtes à l’emploi, et particulièrement sur les gammes qui résolvent les problématiques de peau ciblées, telles que atopie, dermatose, mycose et ou acné. Aujourd’hui, nous avons la chance de recevoir le témoignage de Maëg Moreau, ostéopathe en Bretagne, situé près de Rennes.

Temoignage d'un pro pour le laboratoire Indemne

Témoignage Maëg MOREAU – Ostéopathe à Bédée (35) sur les produits INDEMNE

« Au cours de mes consultations d’ostéopathie, j’ai constaté à quel point les problèmes de peau pouvaient empoisonner la vie des gens et aussi la difficulté qu’a la médecine pour trouver des solutions. Au final, les personnes qui ont des dysfonctionnements cutanés ne sont pas vraiment considérées comme des malades et souvent, ils restent avec leur frustration liée aux dommages esthétiques et doivent se faire une raison.

Pourtant la peau est un système essentiel de notre corps. En plus de ses nombreuses fonctions pour l’organisme, elle est une interface de relation avec son environnement, avec ses proches, et avec soi-même. Elle joue un rôle essentiel dans notre psychologie et dans notre bien-être.

Ma rencontre avec Christine SIMON a radicalement changé ma façon de prendre en charge les troubles cutanés dans ma pratique quotidienne. En ce sens, les produits INDEMNE ont été une révélation. Je les ai d’abord utilisés sur moi et ma famille. Puis convaincu de leur efficacité, je les ai proposés pendant mes consultations, lorsque je rencontre des troubles cutanés persistants (eczéma, psoriasis, rougeurs, acné, peaux sèches ou irritées) qui sont vraiment un calvaire.

Du point de vue de mes clients, leurs problèmes s’améliorent rapidement. J’ai maintenant plusieurs témoignages d’amélioration, en particulier pour l’acné avec le “Déboutonnez-Moi !“ ainsi que pour le psoriasis et l’eczéma avec la lotion et base lavante “Plaque-Moi !“, enfants, ados et adultes confondus.

De mon côté, je suis heureux de pouvoir proposer une solution là où l’ostéopathie a ses limites. Et c’est ce qui est agréable dans ma profession : je ne reste pas sans réponse. L’efficacité des produits donne de la crédibilité à mes conseils et les gens reviennent me voir parce que ça fonctionne et qu’ils me font confiance.

Je peux affirmer aujourd’hui que les produits Indemne fonctionnent mieux que la majorité des produits Dermo-Cosmétiques présents en magasin ou en pharmacie. J’espère que de nombreuses personnes pourront en profiter. »

Témoignage de Maeg Moreau, Osthéopathe

Témoignage de Maeg Moreau, Osthéopathe

« Spécial Fêtes » Une huile de soin pailletée DIY 100% Vegan à en être Baba, cool non ?

Vous aimez mettre les mains à la pâte pour faire vos propres cosmétiques ou tout simplement pour les customiser afin de les adapter à votre peau, à la saison, à un évènement, ou tout bonnement à votre envie du moment. En effet, parfois, on a envie tout simplement de changer son soin quotidien, alors qu’on l’adore, pour lui apporter une nouvelle touche que cela soit en texture ou avec un autre parfum.

Nous, l’équipe Indemne on est fan du DIY, on crée, on transforme, on déforme, et on recrée. On aime faire plaisir et aussi se faire plaisir !

En exclusivité, Indemne vous propose sa recette DIY à partir de l’huile de soin Baba cool parfumée (pour le parfum, on vous laisse le choix) ! C’est LA recette idéale pour les fêtes de fin d’année afin de  sublimer votre peau et scintiller de mille feux ou tout simplement pour réaliser un cadeau unique pour faire plaisir !

Huile de soin pailletée DIY Baba Cool

Vous devez vous munir de :

  • Selon vos envies : 1 huile Baba Cool Amandier ou Vanille-Coco (100 mL)
  • Des paillettes de la couleur de votre choix* (vous avez lu, on ne vous impose rien 😉)
  • Et un couteau (no panic, on utilisera que la pointe !)

*nous avons utilisé un mica naturel couleur poudre d’or et des paillettes naturelles

LA recette d’Indemne :

Etape 1 : retirez délicatement le bouchon réducteur de l’huile Baba Cool

Etape 2 : Ajoutez 2 pointes du couteau de poudre d’or et 3 pointes de paillettes naturelles (si vous souhaitez briller de 10.000 feux et non 1.000, vous pouvez bien évidemment rajouter plus de paillettes)

Etape 3 : Remettez le bouchon réducteur, secouez et… C’est prêt !

En plus, c’est chouette, Baba Cool ayant une durée de conservation de 9 mois après ouverture, vous n’avez pas besoin de rajouter de Vitamine E !

LES RECETTES DIY D'INDEMNE - Huile de soin pailletée Baba Coo

Utilisez l’huile de soin Baba Cool pailletée pour sublimer, nourrir et parfumer votre peau et/ou cheveux et étinceler comme une belle étoile !

DIY Huile de soin Baba Cool Pailletée

Indemne au Salon International des Dermatologues

Les Journées Dermatologiques de Paris 2018

Le Laboratoire Indemne, fondé par Christine Simon en 2012, titulaire d’un DU Aromathérapie (Rennes I – Pharma), sélectionne les huiles essentielles et végétales les plus efficientes pour résoudre les problèmes de peau.

Indemne, marque de Dermo-Cosmétique 100% naturelle et bio formulée uniquement à partir d’Huiles Essentielles et d’Huiles Végétales prêtes à l’emploi, est une alternative aux produits pétrochimiques. Ces derniers sont trop souvent composés majoritairement d’eau (pouvant aller jusqu’à 90% du produit), de paraffine ou d’huiles minérales, de silicone, mais également des conservateurs qui peuvent entrainer des problèmes endocriniens. Ces dernières solutions sont ancrées depuis des décennies comme les seules et quasi uniques solutions que le corps médical a à sa disposition.

Pourtant, les huiles essentielles sont de plus en plus reconnues et utilisées par le monde médical et les centres hospitaliers. Mais très, trop, souvent, elles ont mauvaises réputations par les médecins et ou dermatologues de cabinet car elles sont méconnues auprès d’eux, et très, trop, souvent par manque de connaissances, elles sont rejetées. Contenant des allergènes naturelles, elles préfèrent être tout simplement évitées. Or, en fonction des huiles essentielles et des recherches scientifiques réalisées depuis des années à leur sujet, il est aujourd’hui possible de proposer des complexes d’huiles essentielles prêtes à l’emploi, qui garantissent une efficacité voire efficience sur les problématiques de peau telles que l’eczéma, le psoriasis, l’acné, les cicatrices, les imperfections, la dermite séborrhéique, ou encore la kératose pilaire ou le pied d’athlète, mais garantissent également une sécurité au contraire de réaliser ces propres préparations individuelles. En effet, pour réaliser ses propres préparations, il est important de connaître les compositions moléculaires des huiles essentielles, leurs synergies et également leurs précautions d’emploi et contre-indications, trop souvent occultés par des conseils approximatifs voire ignorés dans des ouvrages divers et sur internet. Le fait d’utiliser des produits prêtes à l’emploi, réalisés avec des huiles essentielles sélectionnées suivant leurs propriétés par un laboratoire agréé par le Ministère de la Recherche certifié par l’ANSM (Agence Nationale de la Santé et du Médicament) et conforme aux BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) des substances actives, dans le respect des réglementations européennes, garantie une sécurité absolue dans le bon dosage.

La participation au Salon International des Dermatologues était aujourd’hui une évidence. Le Laboratoire Indemne base toute la sélection de ses huiles essentielles et végétales sur des données scientifiques et cliniques. Tous ses produits ont été testé dermatologiquement et sont non irritants, et peuvent être utilisés sur les Depuis plus de 5 ans, le Laboratoire Indemne n’a pas à rougir des milliers de résultats et retours positifs de ses utilisateurs de ses produits contre l’acné, l’atopie, les dermatoses…avec les produits Déboutonnez-moi ! Plaque-moi ! ou encore Poil à dégratter ! Le laboratoire Indemne se veut engagé par son positionnement en étant Vegan, Cruelty free, et Origine France Garantie, mais aussi décomplexé en ayant donné des noms qui dédramatisent les problématiques de peau pour redonner le sourire aux personnes touchées.

Positionnées majoritairement en pharmacie, parapharmacies mais également en magasins bio et ou instituts de beauté, il est aujourd’hui facile de retrouver Indemne partout sur le territoire national français, mais également dans les DOM et TOM (Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Nouvelle- Calédonie).
Un encart particulier sur ce point :

Pour comprendre les actions des huiles essentielles sur la barrière cutanée :

  • Les molécules hydrophiles et les macromolécules ne traversent pas la barrière cutanée, seules les petites molécules lipophiles peuvent atteindre le derme et la circulation générale à constituants des huiles essentielles.
  • Un passage complet avec une excellente résorption en fonction de l’influence du véhicule (corps gras ou émulsion).

Des preuves scientifiques et Cliniques sur les produits Indemne :

 

La lotion Poil à Dégratter ! est parfaite pour lutter contre les démangeaisons, irritations et rougeurs de la peau

La lotion Poil à Dégratter ! est parfaite pour lutter contre les démangeaisons, irritations et rougeurs de la peau


  • La gamme Poil à dégratter ! d’Indemne traite et calme les états d’irritations et de démangeaisons les plus résistantes de la peau et du cuir chevelu, telles les desquamations, la dermite séborrhéique, les croûtes de lait, l’acné rosacé, ou encore les mycoses (pied d’athlète). Ces problématiques représentent 37% des visites chez un dermatologue**.
    Sa force, des huiles essentielles fongicides et anti-inflammatoires comme :– Le Bois de Cadier : Anti-inflammatoire et antalgique grâce à de nombreux sesquiterpènes [1] qui sont présents dans l’huile essentielle de Juniperus oxycedrus. Les sesquiterpènes sont des puissants anti-inflammatoires en modulant le métabolisme de l’acide arachidonique (inhibition sur la 5-lipooxygénase). L’huile essentielle de Bois de Cadier possède une action inhibitrice de la prolifération cellulaire, une expression en surface de la sous-unité d’intégrine α3 et une inhibition de l’enzyme 5-lipoxygénase responsable de la production de leucotriènes (médiateurs de l’inflammation) [2,3,4]. Elle permet ainsi le renouvellement harmonieux de l’épiderme et des actions anti-inflammatoires![1] OXYGENATED SESQUITERPENES JUNIPERUS FROM OX YCEDRUS THE WOOD OF A. F. BARRERO,* J. F. SANCHEZ, J. E. OLTRA, and A. J. ALTARFJOS, N. FERROL BARRAGAN PhyTOCHEMISTRY, Vol. 30. 5, pp. 1551 1554, 1991
    [2] DAVENNE, DU Aromathérapie – Université de Rennes 1. Connaissance des huiles essentielles et applications J2.
    [3] The sesquiterpene caulerpenyne from Caulerpa spp. is a lipoxygenase inhibitor. Cengiz S, Cavas L, Yurdakoc K, Pohnert G.2011, Mar Biotechnol N Y N , pp. 13: 321–326.
    [4] Etudes internes du Laboratoire Rosier-Davenne
Test d'application de la lotion Poil à Dégratter

Test d’application de la lotion Poil à Dégratter


La lotion Déboutonnez-moi ! est idéal pour traiter les peaux grasses à imperfections

La lotion Déboutonnez-moi ! est idéal pour
traiter les peaux grasses à imperfections

  • La lotion Déboutonnez-moi ! lutte naturellement contre les états d’imperfections des peaux grasses à mixtes, tels que boutons, acné, micro kystes, cicatrices des adolescents et des adultes. Il libère les pores de la peau, régule le sébum et résorbe les impuretés (visage, dos, torse…). Ces problématiques représentent 35% des visites chez un dermatologue**.
    Sa force, des huiles essentielles anti-inflammatoires et cicatrisantes comme :– La Cannelle : L’huile Essentielle de Cannelle possède des propriétés anti-infectieuses, antibactériennes, anti-virales et anti- bactériennes puissantes à large spectre d’action [5] particulièrement dues à sa composition en monoterpénols et phénols.[5] Bouhdid, S., Abrini, J., Baudoux, D., Manresa, A. & Zhiri, A. Les huiles essentielles de l’origan compact et de la cannelle de Ceylan : pouvoir antibactérien et mécanisme d’action. Journal de Pharmacie Clinique 31, 141–148 (2012).

    *Tests cliniques réalisés sous contrôle dermatologique  sur un panel de 21 personnes sur 8 semaines

    *Tests cliniques réalisés sous contrôle dermatologique sur un panel de 21 personnes sur 8 semaines

**Sources moniteurs de Pharmaciens

Tous les produits Indemne ont été testés dermatologiquement, sont non-irritants, et peuvent être utilisés sur la peau, visage, corps, muqueuses, et cuir chevelu dès 36 mois.

Interview de pro : Nina Roos, Dermatologue

Interview de Nina Roos, dermatologue à Paris et fondatrice du site monsitebeaute

monsitebeaute.Interview de pro : Nina Roos

En quoi les huiles essentielles et les huiles végétales sont une alternative efficace dans le traitement dermatologique de la peau ?

Présentes dans la pharmacopée comme dans la cosmétique traditionnelle, les huiles essentielles et les huiles végétales sont des actrices à part entière dans les traitements dermatologiques de la peau. Les outils de diagnostic à notre disposition aujourd’hui confirme enfin scientifiquement les bienfaits de ses soins naturels. L’efficacité de certaines huiles essentielles ou huiles végétales dans les maladies de peau ne fait donc aujourd’hui plus aucun doute ce qui représente de nouvelles perspectives de soins pris en compte par les dermatologues. En effet, les extraits végétaux présents dans les huiles essentielles ont une efficacité réelle, parfois comparables à celle de certains médicaments. Encore faut-il savoir doser et utiliser correctement ces produits. C’est tout l’intérêt de se tourner vers des gammes prête à l’emploi comme chez Indemne plutôt que de risquer d’irriter une peau sensible ou pathologique, en faisant une cuisine approximative avec des huiles essentielles brutes.

Pourquoi faut-il des alternatives au traitement dermatologique classique ? La réponse est évidente, parce que certaines situations l’exigent :

  • Lorsque les médications classiques ne sont plus efficaces, sont contre-indiquées ou s’avèrent irritantes.
  • Lorsque les résultats sous-traitements classiques sont insuffisants.
  • Lorsque les traitements classiques présentent des effets secondaires qui limite leur emploi à long terme
  • Lorsque les malades de la peau souhaitent limiter le recours à des médicaments sur prescription.
  • Lorsque les patients souhaitent limiter l’impact environnemental de leurs soins, et préfère sur tourner vers des ingrédients naturels ou bio.
  • Lorsque les patients ont des exigences des consommateurs avisé, et veulent favoriser l’entreprenariat indépendant, équitable, ou français. Ces situations deviennent de plus en plus fréquentes.

En conclusion, les huiles essentielles et huiles végétales représentent une alternative efficace dans le traitement des maladies de peau car leur composition permet de véhiculer dans la peau des principes actifs à l’efficacité prouvée. Leur emploi permet de limiter le recours à des médicaments, ce qui a un impact positif sur la santé, l’environnement et les dépenses publiques. La présence d’une alternative thérapeutique naturelle vient s’ajouter aux prescriptions classiques sans les exclure de façon à offrir aux patients porteurs de maladies chroniques de la peau des options de traitements supplémentaires.

Se mettre en colère développe la cellulite !

Et si se mettre en colère développerait la cellulite * ?

Cellulite ? Marre de la peau d'orange  !

On a tous et toutes des bonnes raisons pour se mettre en colère ; un collègue qui nous agace, un patron qui nous frustre, un enfant qui n’écoute pas ce qu’on lui dit et se borne à n’en faire qu’à sa tête, des bouchons qui n’en finissent pas…et là c’est le tapis rouge à l’énervement, colère et frustration ; et tout notre corps se retrouve submergé par la décharge d’une substance très puissante qui se nomme le cortisol.

Le cortisol, on le fabrique également quand nous dormons, c’est la substance qui nous tire de notre sommeil quand nous dormons très très profondément, c’est ce qu’on appelle aussi le sommeil paradoxal. D’ailleurs, cette phrase de sommeil ne dure pas très longtemps. Lorsqu’on est dans cette phase, nous sommes très proche du coma (si nous étions sur encéphalogramme). Et pour sortir de cette phase, il faut une substance chimique entraiment puissante pour nous réveiller et c’est là qu’intervient le cortisol. D’où l’expression : je suis comateux aujourd’hui…quand j’ai été réveillé de façon inopinée.

En nous mettant en colère, on fabrique tellement de cortisol que cela devient un poison tout entier pour notre corps. Du coup, le cerveau envoie une armée complète pour dégager le cortisol de notre corps par l’urine et les glandes sudoripares ; et pendant ce temps, notre corps se retrouvent totalement dépourvus de défenses immunitaires car elles sont mobilisées pour enrayer le cortisol de notre corps. Il faut savoir que pour 5 toutes petites minutes de colère, il faut 5 heures pour que notre corps soit débarrassé de cette substance toxique. Et pendant ces 5 heures nous sommes totalement à fleur de peau. Qui n’a jamais connu avoir eu en après-midi un gros énervement, une grosse frustration ou une grosse colère et penser que tout était fini en rentrant chez soi. Et là, ta femme ou ton mari te demande « Comment s’est passé ta journée aujourd’hui ? » et là patatra…tu ne sais absolument pourquoi et d’où cela vient, et la colère remonte…et là c’est reparti pour 5 heures à nouveau avec un trop plein de cortisol dans le sang, baisse des défenses immunitaires et être fleur de peau…

Le cortisol, se retrouvant dans le sang, monte donc au cerveau et il tue les cellules de l’hippocampe. Il faut savoir que ce dernier à pour fonction de remettre les choses au calme. Donc, plus je suis en colère, plus je suis frustrée, et plus je suis entrain de fabriquer un système où je vais être de plus en plus énervé et frustré. En clair, je me tue à petit feu…

Mais surtout, c’est que le cortisol stocke les graisses :

  • Les graisses en général
  • Dans les tissus adipeux

Alors oui, se mettre en colère favorise le stockage de la cellulite !

baba cool

Crédit photo @shiva_mylife

Donc, il le conviendra, au moins pour ce dernier point, c’est une très bonne raison de ne plus se mettre en colère, d’être bien dans sa tête, d’être zen, d’être cool, d’être baba cool 😊 !

*Tiré de la conférence de David Lefrançois – La pensée positive

Les médicaments à base de plantes

Des plantes pour soigner le cancer ?

Des études scientifiques sont menées pour étudier à partir de l’alimentation des chimpanzés, des possibilités pour guérir le cancer grâce aux plantes qui constituent leur alimentation.Plantes

Quelle a été leur démarche ?

En Côte d’Ivoire, des chercheurs sont partis d’un simple constat,