Magali Bourrel-Bouttaz, dermatologue nous parle de son livre sur l’eczéma

Interview de Magali Bourrel-Bouttaz, dermatologue à Chambéry et auteur du livre

« Changer son regard sur l’eczéma »

zoom

Votre bouquin est le 4e à aborder ce sujet souvent sensible, en effet peu de gens en parlent mais beaucoup en souffrent. L’eczéma et la dermatite sont de réels problèmes, nous le voyons bien, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons créé nos gammes Plaque-moi ! et Poil à dégratter !. Comme vous le savez, notre fondatrice Christine Simon, a donné naissance à Indemne suite à des pépins de peau qu’elle n’arrivait pas à régler de manière « traditionnelle ». C’est grâce à ses études en aromathérapie et à son envie d’aider les autres qu’elle s’est lancée dans l’aventure en créant sa propre marque de cosmétique à base d’huiles essentielles.

Photo magali

Maintenant, nous souhaitons en savoir plus sur vous et votre livre, et notamment ce qui vous a donné envie de le rédiger. C’est à vous !

1/ Beaucoup de dermatologues parlent de crèmes et comprimés en tout genre mais peu abordent le sujet des huiles essentielles, quelles réflexions vous ont poussé à parler d’elles dans votre livre sur l’eczéma ?

L’équilibre de la flore cutanée est important dans la gestion de la dermatite atopique, et cette notion n’est pas assez mise en avant. Sachant que les huiles essentielles sont toutes anti septiques, je me suis donc intéressée à leur effet. En dehors de la qualité de chaque plante, leur activité anti staphylocoque explique ainsi leur efficacité.

2/ Comment avez-vous connu notre marque ? Pourquoi avoir parlé de nous et pas une autre marque de dermo-cosmétique ?

Une amie pharmacienne et atopique a vu un article sur la marque Indemne dans leur revue pharmaceutique gratuite. Elle m’a donné l’article et je vous ai contacté. Je ne connais pas vos concurrents. Si on croit au hasard, c’est le hasard …

3/ Quelle est votre huile essentielle préférée ?

Personnellement je n’ai pas besoin de grand-chose : un shampoing, pas de gel douche ( je me lave à l’eau pure) , une crème hydratante standard et un dentifrice : c’est tout ce que vous trouverez dans ma salle de bain !

4/ Avez-vous eu l’occasion de tester ou de faire tester un de nos produits ?

Oui, j’ai donné les échantillons que Christine m’a envoyés. Leur efficacité est tout à fait évidente, même si elle n’était pas complète, les patients étaient contents […].

5/ Quel message souhaitez-vous faire passez aux personnes qui vous liront ?

  • Qu’il n’y a pas de pensée unique et que chacun doit s’engager pour chercher SA solution. Le principe de base est que le patient atopique a peau trop sèche a une flore intestinale déséquilibrée. La suite est variable d’un patient à un autre et il faut toujours chercher des solutions adaptées. Cette maladie est un puzzle. Vous avez du voir la métaphore de l’incendie et des boites d’allumettes : même si le stress est un élément déclencheur évident, il ne doit pas occulter les autres raisons en particulier les antibiotiques et les erreurs alimentaires. Il faut avoir une vision globale et une prise en charge globale.
  • Le patient peut avoir beaucoup de résistance à changer ses habitudes alimentaires, ses habitudes d’hygiène ou ses comportements psychologiques. Ne pas aborder avec lui ses résistances ou son absence de motivation au traitement est une erreur, il ne faut pas limiter le discours à la surface de la peau
  • Traiter correctement la dermatite atopique du bébé est fondamental, car c’est la meilleure prévention de toutes les complications : allergies de contact, asthme et effondrement de la confiance en soi.

6/ Un dernier mot, un conseil ou une information exclusive à partager avec la communauté Indemne ?

Les deux localisations difficiles chez l’adulte atopique sont le visage et les mains. Pour le visage rouge atopique il faudrait un effet anti couperose, un  effet anti levure, un effet anti inflammatoire, et une protection solaire […]. Pour les mains, le message est qu’il faut graisser les mains aussi souvent qu’on les lave avec là aussi un effet barrière.

Ce que vous faites est super intéressant : bonne suite !

Merci beaucoup pour l’accueil que vous avez fait au livre ! A bientôt

Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>